décembre 14, 2019 0 Commentaires

On l’avait oublié et pourtant. Swagg man connu pour son personnage mystérieux, riche et très bling-bling serait en prison pour une escroquerie estimée à 6 millions de dollars.

Depuis son hit en 2016, "Swagg Man - crois en tes rêves"  et ses singles “Billey” et “Black Card”, le rappeur français qui s’est fait connaitre sur Internet s'était fait un peu oublié. L’occasion de faire un point sur la situation de l’artiste.

Après avoir marqué le début des années 2010, Swagg Man, appelé également Rayan Sanches, de son vrai nom Iteb Zaibet, né le  à Nice, une personnalité d'Internet et un rappeur soumis à la curiosité qui ne laissait personne indifférent.

Récemment, Oli Santoro journaliste originaire du même quartier que le rappeur, raconte dans une interview de Tonton Marcel toute la vérité sur cette imposture et que pour lui, sans aucun doute, Swagg Man serait un grand arnaqueur, menteur et un escroc professionnel, dont les victimes se compterait par dizaines aux quatre coins du monde.

Tatouage Louis Vuitton sur le crâne et richesse fréquemment exposée sur les réseaux sociaux, Swagg man est actuellement incarcéré en Tunisie, il est soupçonné d'avoir mis en place une gigantesque arnaque estimée à 6 millions de dollars.

Après avoir enquêté pendant plusieurs mois sur Swagg Man, le journaliste explique que Swagg Man est en prison depuis le mois de juillet dernier, accusé par la justice de blanchiment d'argent et d’escroquerie, dans cette vidéo ci dessous, Oli Porri Santoro dévoile les détails et les circonstances de l’incarcération du rappeur.

Premièrement, le mensonge débuterait dans l’identité de la personne. Swagg Man a toujours dit qu’il s'appelait Rayane Sanchez mais son vrai nom serait Iteb Zaibet. Il est tunisien des deux parents, et prétendait avoir un père brésilien richissime. Il grandi à Nice avec sa sœur jumelle et son frère et passionne par le grand mystère qu'il y a autour de sa richesse. Selon ce journaliste, Swagg Man fait fortune avec de multiples escroqueries détaillé dans cette vidéo.

Swagg man, une escroquerie à 6 millions d’euros

Iteb Zaibet aurait profité de ses multiples passages télé ou il prétextait être riche, pour abusé de la confiance des fans, parfois de jeunes gens, qui le contactait sur les réseaux pour faire fortune “comme lui”. Des personnes à qui Swagg Man faisait croire pouvoir tripler la mise de départ. Des transactions qui se faisaient souvent en argent liquide ou bitcoin puis il disparaissait sans donner signes de vie pour un montant total estimé à plus de 6 million d’euros. Une très grande escroquerie !

La face cachée de Swagg Man

Oli Porri Santoro fait des révélations devant la caméra de Tonton Marcel, journaliste et influenceur du rap français. Il s'est intéressé au sujet car Swagg Man ayant grandi, tout comme lui, dans le quartier Pasteur à Nice est un personnage intriguant qui se présente comme rappeur, business-man, amateur de grosses berlines, montres bling bling et marques de luxe.

Ce qui déclenche cette appréhension, c'est la publication d'une interview de Nawel Zaibet (sa soeur jumelle) dans le magazine Entrevue. Nawel va balancer le vrai nom et les origines de son frère 100% tunisien, âgé de 36 ans au lieu de 30 comme il le faisait croire. Concernant le compte en banque de son frère, Nawel répondra : 

Je ne dirais rien sur l'origine de sa fortune...

Cette publication a crée quelques remous, la famille a explosé, plus personne ne voit alors Iteb, alias Swagg Man.

Iteb et sa soeur jumelle, Nawal Zaibet
Iteb et sa soeur jumelle, Nawal Zaibet

Parti de cette publication d'article, Oli Porri prend connaissance des arnaques d'Iteb alias Swagg Man. Au cours de ses recherches, il découvre que Swagg man connaît beaucoup de monde et qu'il n'opère pas seul pour monter ses escroqueries. Il recueille le témoignage de certaines victimes, comme Arnaud, originaire d'Alsace et escroquer de 50 000€. Voici le stratagème utilisé : 

"Swagg man aurait manipulé beaucoup de monde, il se liait d'amitié en s'intéressant à ses victimes, leur promettait la recette du succès et la possibilité de tripler leurs revenus...  il a choisi des cibles fragiles, la notoriété et la crédibilité que les médias lui donne... il est très intelligent..."

Swagg man devenu star en Tunisie. Oli Porri décide de contacter Kapitalis, média Tunisien, pour leur raconter la vérité sur Iteb. Kapitalis accepte les infos du journaliste et lui accordera une tribune dans laquelle il va dévoiler le véritable visage de l'escroc. On y découvre aussi que de fausses sociétés ont été montées en Tunisie pour blanchir de l'argent et couvrir ses arnaques.

Swagg Man incarcéré depuis juillet 2019

Toujours selon Oli Porri qui apporte beaucoup de détails, Swagg Man serait incarcéré avec un caïd de la prison qui a écopé d'une peine de 200 ans avec qui il se serait déjà embrouillé... 

Le journaliste termine son témoignage en accusant d'autres journalistes comme Mouloud Achour et Matthieu Delormeau de lui avoir donné un espace d'expression. Il estime que ils ont une complète responsabilité.

En attendant d'en savoir plus sur l'avenir d'Iteb Zaibet, on peut aisément imaginer Netflix acheter les droits pour produire une série...

Profitez-en pour découvrir notre bijouterie hip hop en ligne !


| INSCRIPTION À LA NEWSLETTER |